L’Ut4M, une sacrée aventure!

L’ Ut4M Challenge , cette épreuve qui me faisait rêver depuis un an! Un an de préparation, un an d’entraînement, bref une belle année !

L’aventure a commencé le 22 août avec la récupération de la chasuble et le contrôle du matériel ✅ Cette chasuble marquée de mon prénom et du numéro #764 sera ma tenue de combat pour la semaine 🎽 En effet, vu la chaleur annoncée, pas besoin de mettre de t-shirt dessous 😅 Ce passage au palais de sport permet de retrouver les copains et de déguster une bonne bière 🍺 avant d’aller se coucher.

Pour cette aventure, la logistique sera assurée par mon frère et les soins par ma compagne 👊😉 Une équipe de choc qui me mènera au bout!

[Etape 1: Vercors 40,3km 2900 D+ 6h00]

Mercredi matin départ de l’étape 1 dans le Vercors. L’excitation monte, Mowgly fait monter la pression et la musique résonne dans le sas de départ 🙈 5,4,3,2,1 il est temps de partir mais peut être trop vite… on profite de la traversée de la Ville pour faire connaissance avant d’attaquer la montée au Moucherotte ⛰ je reste dans les baskets de Camille Bruyas mais je ne suis pas sûr que ce soit le bon choix 😂 on arrive au Tremplin de St Nizier où l’ascension des escaliers avec la foule me rappelle l’Alpes d’Huez au Tour de France 🎉 Je retrouve mon équipe pour un ravitaillement exprès et je repars rapidement.

Jusqu’à la sortie du bois tout va bien et après Ben il a fait chaud ☀️ et volle d’habitude ça va me faire mal! Foutu chaleur 👎 La suite sera un chemin de Croix jusqu’à St Paul de Varces en passant par le Pic St Michel. Là, c’est zéro plaisir alors je me contente de profiter des paysages et de bien boire. Après une longue descente compliqué, j’arrive déshydraté au village où je me jetterai dans la fontaine pour faire tomber la température 🌡 Heureusement, Hugo est là pour s’occuper de moi et rebooster pour les 8 derniers kilomètres 👍 La pause aura fait du bien et je finirai mieux la sortie du jour. 

L’objectif des moins de 24h que je mettais lancé est abandonné et la priorité est donnée au plaisirs pour la suite de l’épreuve 😜 Il est temps de se reposer et de filer au massage pour bien repartir.

[Etape 2: Oisans 47,5km 3500 D+ 8h32]

Après une journée galère, il faut repartir sur la plus longue étape, que ce soit en kilomètres et en dénivelé 🙈 Même pas peur, j’attaque la journée avec les copains d’aventure Pierre, Mathieu, Clément et les autres 😉

On attaque une première partie jusqu’à La Morte en passant par Laffrey qui se passe bien. Je profite à fond de la fraîcheur matinale et je fais mon petit bonhomme de chemin à mon rythme.

 

Après La Morte, le soleil pointe son nez et du coup, j’anticipe en prenant une flasque en plus uniquement pour m’arroser tout au long de la journée 😃. Ici, on prends un kilomètre vertical pour rejoindre le plateau du Taillefer. Et à partir de là, le voyage dans les steppes sibériennes commence ✨C’est juste magique, on est transporter ailleurs dans des paysages magnifiques. De nombreux lacs sont sur le parcours et j’en profiterai même pour me baigner nu dans le lac fourchu. L’appel de l’eau et de la fraîcheur était trop tentant, je n’ai pas résisté 😜

Ensuite, je suis reparti à mon rythme pour rejoindre l’arrivée où je ne cesserais de courir et de prendre plaisir même dans la longue descente de Riouperoux. Je reviendrai d’ailleurs sur Christian avec qui je finirai la balade journalière 👍 Une belle étape où le plaisir revient. Après, le programme reste inchangé : douche, massage, bière, repas et dodo 💤

[Etape 3: Belledonne 45,3 km 2600 D+ 6h39]

On arrive sur mes terres 😉 c’est une bonne journée qui s’annonce. Déjà un KV pour bien commencer où on rigole avec notre groupe de joyeux trailleurs 😂 Arrivée au plateau de l’Arselle, je vais faire le guide pour Pierre jusqu’à La Croix de Chamrousse ! L’ascension sera rapide et efficace.

Après un rapide ravito, on repart à bloc dans la descente du parcours de replis. Sauf qu’on va vite déchanter… zéro ravito sur plus de 20km, nous obligeant à se ravitailler au torent. D’ailleurs, je laisserai Pierre partir ainsi que Mlle Finas Finas 🙃

Tanpis, je rejoins le ravito de Freydiere à mon rythme sans me mettre la pression. Je sais que la descente est encore longue et la traversée de vallée sous le soleil au zénith est insupportable. Je bois bien, je m’alimente et je repars vite. La descente se passe bien et de façon efficace puisque je reprends les gens du 40 👌

En bas, dernier ravito, changement de chaussures pour une paire de route 😜 et c’est parti pour une bonne portion de plat. Sur ce tronçon, j’accompagnerai Morgan , le deuxième du 160 Extrême. Il paraît aussi frais que moi le bougre. La fin de traversée sera longue mais le plaisir est toujours là et ça c’est le plus important !

Encore une de faites, il reste plus qu’à finir l’aventure maintenant 😃 Et pour être frais le derniers jours, direction la cryo de Charles avec Nico et une partie du Team WAA. -110 degrés ça remet un homme sur pied 😂

 

[Etape 4: Chartreuse 42,9km 2800 D+ 6h10]

On rentre à la maison, je connais l’étape par cœur pour avoir claqué un 5h25 l’année passée 👊 Je sais à quoi m’attendre et je pars tranquillement pour le premier KV faites de relances sur le haut de la bosse. Aujourd’hui, je lâche tout car les copains sont soit sur le chemin avec Moi soit au bord pour les encouragements alors il est pas venu le temps de se caresser ! Comme dit Killian dans un épisode de Rancho “Mets du rythme, Fais toi mal”. Si tu cours pas, les autres le feront alors je relance sans cesse. C’est l’état de grasse avec les températures fraîches, la montée de Chamechaude passera comme une lettre à la poste. Et la descente un pur régal. Rapidement arrivée au ravitaillement du Sappey, je retrouve les copains 😃 ça fait trop plaisir! Mais pas de temps à perdre, je repars aussi vite vers le St Eynard. Le chemin est facile et le connaissant par cœur, pas besoin de réfléchir et de regarder les paysages. 

Au sommet, je dévale jusqu’au col de Vence pour un ravito express. Je sais que Hugo et Sophie m’attendent plus loin avec mes chaussures Escalente 😜 Changement de pneumatiques et c’est reparti comme un chamois dans les passages techniques derrière mon frère. La fin de la Bastille sera compliquée mais avec Ju en lièvre sur le plat, je sais que la ligne d’arrivée se rapproche. À l’approche du palais, je retrouve Sophie pour passer cette ligne qui marque la fin de l’aventure.

Bref une semaine de rêve pleine de partage et de plaisir malgré les soucis du début 😜 Je me suis régalé et je reviendrai car ce format est top. On court de jours, on se repose les soirs et on partage avec les autres. Ça devient une vraie famille de Challenger 👌 Je vous conseille de tester un jours car les émotions sont décuplées et c’est un autre sport ! 

Merci à vous tous pour les encouragements et plus particulièrement à Hugo et Sophie.

Et merci à l’organisation pour cet événement magique et aux bénévoles ! 👏

Bon maintenant, je fais quoi… j’ai deja quelques pistes 😉

«
»

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *